Interesting Snippets


Friday, 23 March 2018
La conservation est une composante importante pour un cultivateur local

Local Grower

L'avenir de la foresterie est prometteur en Afrique, et les communautés locales pourraient bénéficier de création d'emplois dans ce domaine. Ainsi s'exprime Barry Cole, producteur de bois d’œuvre à Sutherland, dans le KwaZulu-Natal, en Afrique du Sud.


L'exploitation de Sutherland fournit du bois d’œuvre à l'usine Sappi Saiccor depuis 1970, et Barry a effectué ses premières livraisons pour l'exploitation familiale en 1985.
Il a rejoint le groupe Sappi en 2011, et remporté à trois reprises le prix FSC du groupe Sappi pour la province du KwaZulu-Natal, récompensant son aptitude à respecter les standards forestiers, avant d'être désigné lauréat de ce prix à l'échelle nationale en 2013.
« Pour nous, producteurs, ce prix a une grande importance, car il montre que nous allons dans le bon sens, et nous encourage à poursuivre nos efforts » explique Barry Cole.
Pour Barry Cole, la conservation est une composante très importante. Il pense que tous les producteurs devraient veiller à l'élimination de toute espèce invasive dans les plantations. En effet, dans les pays où l'on manque d'eau, comme en Afrique du Sud, les espèces invasives consomment de grandes quantités d'eau, et peuvent affecter la croissance des forêts naturelles.
L'exploitation de Sutherland abrite également une orchidée en danger critique d’extinction, décrite en des termes élogieux par l'institut national d'Afrique du sud pour la biodiversité, qui évoque sa beauté majestueuse et exubérante, ses fleurs rouges ou roses aux accents flamboyants. Pour la gestion de cette zone découverte, Barry Cole recourt deux fois par an à l'écobuage. Sur l'exploitation, la position GPS de chaque spécimen de cette orchidée a été référencée par Ezemvelo Kwazulu-Natal Wildlife.

L'importance de la certification

« Je suis très fier d'avoir obtenu la certification, car cela démontre notre volonté de bien faire. Je suis impatient que les audits soient plus personnalisés, pour tenir compte du contexte local en combinant audits sur le terrain dans nos plantations et audits sur base documentaire » déclare Barry.
Il explique également que de nombreuses forêts locales sont des plantations et non des forêts naturelles, qu'il faut déployer des efforts importants pour s'assurer qu'elles satisfont aux exigences des organismes certificateurs, et que les auditeurs devront peut-être s'adapter à cette particularité à l'avenir.


© Forest Stewardship Council® · FSC® F000100