Market News


Monday, 18 December 2017
MCDI lance la première scierie communautaire en Afrique

Mpingo

Mpingo Conservation & Development Initiative (MCDI), organisation certifiée FSC, projette d'élargir la production de bois de sciage à deux autres villages tanzaniens en 2018.


Le 13 octobre 2017, MCDI a lancé la première scierie communautaire d'Afrique. Tout a débuté en 2009, avec la certification de seulement deux villages, situés dans le sud-est de la Tanzanie (district de Kilwa). Mpingo Conservation & Development Initiative et ses partenaires ont connu une croissance importante : 12 autres villages ont obtenu la certification FSC, qui atteste de leur respect des normes nationales les plus exigeantes en matière de gestion des forêts naturelles, et l'on compte désormais plus de 185 000 ha de forêts naturelles certifiées FSC.

MCDI fait partie des organisations qui ont bénéficié en 2013 d'une subvention sur plusieurs années, dans le cadre du Fonds de Soutien aux Petits Producteurs. Ce fonds a été institué pour aider les petits producteurs à faire face aux coûts de la mise aux normes FSC, à investir dans de nouvelles machines ou encore à commercialiser leurs produits.

Lors du lancement, M. Makala Jasper, PDG de MCDI, a déclaré : « Le lancement de la scierie et le fait de la confier à ce village est une très grande réussite en matière de gestion forestière communautaire en Afrique. Jusqu'à récemment, ces villages ne parvenaient pas à générer des revenus suffisamment importants pour gérer leurs forêts , car ils manquaient de capitaux de départ, d'équipement, de compétences, et souffraient d'un mauvais accès aux marchés. Ces difficultés ont empêché les communautés de valoriser le bois dur local en le transformant. Les acheteurs de grumes sont très peu nombreux, mais la demande en bois de sciage est extrêmement forte. Et c'est ce qui permet de gagner de l'argent.»
Il a ajouté que MCDI projetait d'étendre sa production de bois de sciage à au moins deux autres villages, en s'appuyant sur les leçons tirées de l'expérience-pilote menée dans le village de Ngea. L'organisation apportera également son soutien à l'extension progressive à d'autres communautés, afin qu'un plus grand nombre de personnes puisse tirer profit de la conservation des forêts grâce à la production de bois de sciage.

« Si vous voulez vraiment gérer vos forêts de façon responsable, pour qu'elles restent en bonne santé et que les générations futures puissent en profiter, les directives, principes et critères FSC vous seront très utiles pour atteindre vos objectifs. L'obtention de la certification FSC attestera des efforts que vous avez déployés. J'encourage tous les petits producteurs à s'unir et à postuler à la certification de groupe, qui permet de partager les coûts engendrés par la certification. »

M. Makala Jasper ajoute que MCDI souhaiterait une approche plus collaborative de la résolution de problèmes de la part de différents acteurs pour assurer l'avenir des forêts tanzaniennes. Il faudrait également que les acheteurs de bois jouent un rôle actif en choisissant d'acheter du bois provenant de sources responsables et durables, afin de contribuer à éradiquer la concurrence de l'exploitation illégale, qui a décliné ces dernières années mais reste problématique.

Chris Burchmore, directeur régional de FSC Afrique, a déclaré : « C'est une étape importante pour MCDI, qui s'inscrit dans la démarche entreprise en Afrique par FSC pour accorder une plus grande importance aux petits producteurs, qui sont des acteurs importants de la chaîne de commercialisation des produits forestiers. Il est essentiel que les consommateurs, au niveau de la communauté , soient également conscients qu'en achetant des produits forestiers certifiés auprès de forêts communautaires certifiées FSC, comme MCDI, ils contribuent à la préservation des forêts et à la viabilité économique des communautés.


© Forest Stewardship Council® · FSC® F000100