Reminders


Thursday, 27 October 2016
Avis d’ouverture de la période de consultation sur les PCA dans le cadre de la Résolution 65

(© FSC IC)© FSC IC

Le mois dernier, au terme d’une consultation exhaustive auprès de parties prenantes, le conseil d’administration du FSC International a décidé de revoir l’indicateur par défaut de la Résolution 65 en raison de possibles effets néfastes considérables dans les pays jugés prioritaires en matière de paysages forestiers intacts (PFI). Par conséquent, le FSC sollicite des avis concernant la mise à jour des directives de mise en œuvre de la Résolution 65 au Brésil, au Canada, dans le bassin du Congo et en Russie. À cette fin, une consultation publique se tiendra jusqu’au 6 décembre 2016.


« Le FSC maintient le cap sur la mise en œuvre de la Résolution 65, car les PFI et les paysages culturels autochtones (PCA) sont essentiels à certaines des dernières forêts les plus précieuses sur cette planète. Protéger les PFI et les PCA est un grand défi à relever et nous devons pouvoir compter sur l’engagement de toutes les parties prenantes ainsi que des gouvernements dans les régions concernées. En l’absence d’un tel engagement, la Résolution 65 pourrait avoir pour effet d’inciter plusieurs de nos détenteurs de certificat à quitter le système du FSC, ce qui nuirait grandement à notre pertinence dans les pays où les PFI sont jugés prioritaires. Nous avons besoin de plus de temps pour nous assurer que nos indicateurs PFI sont fonctionnels dans la pratique et peuvent intégrer efficacement des concepts critiques comme les PCA », souligne la directrice générale du FSC, Kim Carstensen.

« Dans le cadre du plus récent Forum sur les solutions PFI en juillet, nous avons clairement entendu l’appui que nous accordent plusieurs parties prenantes concernées, qui nous pressent d’agir sans tarder pour protéger les PFI et les PCA, surtout dans les pays prioritaires que sont le Brésil, le Canada, le bassin du Congo et la Russie. Donc, 80 pour cent des principaux PFI dans les forêts certifiées FSC de ces pays jouiront d’une protection temporaire à compter du 1er janvier 2018, d’ici à ce qu’une nouvelle norme nationale soit en vigueur », confirme Mme Carstensen.

L’avis final prendrait effet le 1er janvier 2017. Vous trouverez tous les renseignements – l’avis provisoire et le formulaire vous permettant de soumettre vos commentaires ici: http://bit.ly/2dhFr1A


© Forest Stewardship Council® · FSC® F000100